• Guillaume Ricard

Six trucs pour éviter de scrapper un beau tatouage tout neuf

Updated: Nov 19, 2018



En apprenant à tatouer, j'ai appris qu'il y avait trois facteurs à la bonne guérison d'un tatouage: la génétique du client, l'attention qu'il porte à l'entretien de son tatouage, et la capacité du tatoueur à éviter de transformer la peau en livre de steak haché mi-maigre en "piquant trop creux", ou encore de trop rester en surface et de voir le tatouage s'effacer complètement après deux semaines.


Dans tous les cas, quand c'est la faute du tatoueur, ça crain pas mal. Le client peut se sentir floué, trahis, ou encore juste vraiment cave d'être allé voir un tatoueur sans même s'être renseigné sur lui au préalable. Pour ce qui est de la génétique, certaines personnes guérissent mieux que d'autres, c'est comme ça et on peut rien n'y faire.


Mais quand c'est carrément le client qui ne s'occupe pas de l'entretien de son tatouage, ça me crève le coeur. La seule chose qui me vient en tête, c'est dude pourquoi? T'as franchi toutes les étapes, souffert un mini-martyr (parce qu'un tatou ça fait mal, mais pas assez pour dire que c'est un full-blown martyr, tsé), déboursé un paquet de fric de ta poche, et une fois que c'est fait, tu décide que t'a soudainement pas le temps ou l'envie de t'en occuper?




Évidemment, en chiâlant en silence dans ma tête contre tout ce beau monde hypotétique devant mon écran d'ordinateur à trois heures du matin, j'me rend quand-même compte que c'est pas tout le monde qui est au courant que l'entretien d'un tatouage, c'est une étape hyper importante, et que ça détermine en grande partie si le tatouage en question va avoir besoin de retouches ou non. Alors pour ceux qui le savaient pas encore, here we go: l'entretien d'un tatouage, c'est une étape hyper importante, et ça détermine en grande partie si le tatouage en question va avoir besoin de retouches ou non.


Bon! C'est dit.


Voici donc six façons toutes simples de ne pas scrapper votre beau tatouage tout neuf!


#1: Mettre de la crème. Et pas en innocent.


Polysporin, bacitin, vaseline, vitamine e, crème hydrantante ou encore beurre de j'ignore-c'est-quoi-la-nouvelle-maudite-affaire, tout le monde a ses préférences, et c'est correct comme ça. L'important c'est de bien comprendre le fait qu'il n'y a pas vraiment d'études scientifiques à ce sujet, et donc que l'expérience personnelle de chacun est la seule chose sur laquelle on peut se baser. Comme cette expérience est toujours très subjective, c'est un peu (pas mal) du chacun pour soi. Mais dans tous les cas, l'important c'est de ne pas en mettre trop, et surtout de ne pas oublier d'en mettre à tous les jours. Parce que peu importe si on laisse le tatouage sécher ou qu'on le sur-hydrate, le tatouage va prendre plus de temps à guérir, faire plus de gales, perdre plus de pigments et donc devenir plus pâle.


L'autre jour je croise un de mes clients de la veille, et évidemment, je vois son tatouage neuf à sec, tout rouge d'irritation:


-Man, t'as pas mis de crème sur ton tattoo, oublie pas, c'est important! -Ouinnn mai tsé vus ke jai passer la journer à aidé un d'mes tchum a déménagé au greau soleille, sa servais a rien de mettre de la craime, ça aurais partit anyway. (et oui, le gars parle tellement mal que la seule façon de traduire ce qu'il dit, c'est en faisant des fautes.) -Attend, QUOI? Tu viens de te faire tatouer pi tu passe la journée au gros soleil, À DÉMÉNAGER? -Oui mai sais pa grave, on aura qu'a fair une saission de retouches aprais!



J'avais envie de lui sauter à la gorge. J'ai rien'que ça à faire, réparer les tatouages de monde innocent, moi! Right?


#2: Garder le tatouage propre


Un tatouage frais, c'est comme une blessure ouverte. Quand on arrête pas de le taponner, ça augmente les risques d'infection. Il faut donc éviter de toucher le tatouage et s'assurer de le garder propre. On le lave régulièrement (sans le frotter), et on se retient d'aller jouer dans un carré de sable, d'aller gosser dans la mécanique de son vieu truck crasseux ou encore d'aller lutter dans la bouette.

#3: Éviter le soleil


Un coup de soleil pendant la guérison d'un tatouage va assurément le faire pâlir d'un ton et faire en sorte qu'il va avoir besoin de retouches supplémentaires. Et comme la peau d'un tatouage en guérison est hyper sensible, mieux vaut éviter l'exposition au soleil pendant au moins deux semaines.


#4: Éviter de submerger


Une exposition prolongée à l'eau peut faire en sorte de ralentir le processus de guérison de la peau. On évite donc de submerger le tatouage inutilement, et on évite les piscines à tout prix, surtout si l'eau contient une forte concentration de chlore. Mais sérieux, même sans chlore, laissez-faire la baignade.


#5: Éviter la friction


Il faut éviter autant que possible toute forme de frottement qui pourrait se produire avec la peau. Ça implique donc d'avoir le tatouage à l'air libre le plus longtemps possible et d'éviter prendant quelques jours de porter des vêtements comme des jeans (si vous tenez vraiment porter des jeans, vous pouvez toujours mettre un pansement entre le jeans et le tatouage). Il faut également de préférence garder le tatouage à l'air libre quand on dors pendant au moins trois jours.


#6: Ne pas enlever la peau qui pèle, ne pas gratter


Environ une semaine après la procédure, une petite couche de peau va commencer à peler du tatouage, comme si on avait pogné un foutu gros coup de soleil. Faut pas freaker, c'est parfaitement normal. Le plus important, c'est encore de ne toucher à rien. Parce que quand on tire sur la peau qui pèle, on occasionne des dommages additionnels, big time. Si vous voulez faire le test (mais sérieux, soyez-pas con), allez vous faire un tatouage, attendez quelques jours, puis enlevez la gale sur une ligne et laissez les autres là. Vous allez voir.


Aussi, après une semaine, un tatouache, ça pique en maudit. Sauf que gratter son tatouage neuf, c'est probablement la meilleure façon de le scrapper, donc pas le choix: il faut prendre son mal en patience. Certaines personnes vont vous donner des trucs comme tapotter le tatouage, le passer à l'eau froide ou encore gratter à côté des lignes, mais sérieusement, ya pas de truc. Laissez juste votre maudit tatouage tranquille.


Bref


Ouep, s'occuper d'un tatouage comme du monde, c'est fucking chiant, et presque personne ne le fait. Mais c'est en se donnant la peine de s'en occuper qu'on s'assure d'avoir les meilleurs résultats possibles. Et deux-trois semaines de marde à endurer pour quelque chose qui dure une vie, j'trouve ça pas si pire.

0 views

©2018 by Guillaume Ricard Tattoo. Proudly created with Wix.com