©2018 by Guillaume Ricard Tattoo. Proudly created with Wix.com

 
  • Guillaume Ricard

Mon dédain du tribal

Updated: Dec 5, 2018



Quand je me suis donné comme but de devenir un badass tatoueur à partir de rien d'autre qu'un shit-ton de travail acharné, je savais que ça allait être une épopée horriblement ardue. Mais c'est drôle comme peu importe la façon dont on se prépare mentalement à quelque chose, les problèmes qui surviennent sont à tout coup totallement différents de ce qu'on s'imaginait. Je pensais avoir de la misère à trouver de l'info pour apprendre les différentes techniques. Nope. Je croyais éventuellement faire face à un manque d'intérêt de la part des gens, que je serais pris sans aucun cobaye et donc incapable de pratiquer. Non plus!


Ce qui m'a frappé en pleine face, c'est à quel point c'est difficile de dealer avec les gens qui ont une vision des choses différente*. Ça m'a frappé précisément quand durant un rendez-vous, un client m'arrive et me demande:"Toi les tribals tu dois être bon la dedans right?". Ce à quoi j'ai spontanément répondu: "Bein oui man je TRIPPE sur les tribals! :D"


-J'étais certain qu'il faisait une joke.


Mais le gars était dead serious. J'ai donc par réflexe essayé de changer ma face de joke en face normale sans qu'il ne remarque rien. Mais essayez de passer d'un gros smile à une expression neutre sans que ça parraisse louche! Ce sourrire niais? ...C'est parce que-OH MY GOD j'aime tellement ça les tribals!


-Oh shit.


Pour vous mettre en contexte, si vous ne le savez pas déjà, les tribaux (du moins ceux de type "lame de couteau"), c'est la version contemporaine des flammes sur les bras d'un wanna-be biker des années 80 qui porte un chandail choppers troué. C'est pas un classique, juste un cliché. C'est pu beau, c'est insignifiant, et ça accroche une pancarte disant "Je voulais désespérément être à la mode quand j'étais jeune" au dessus de la tête.


Désolé pour ceux qui ont des tribaux (et no offense, j'en ai un**!), mais 90% du temps c'est une grosse erreur. On entend dire que l'important c'est pas le jugement des autres et qu'il faut juste s'aimer sois-même et tout le trà-là-là, mais sérieusement: on parle ici d'un fucking tatouage, pas de changer de coupe de cheveux ou de devenir végétarien! Tu peux toujours recommencer à manger de la viande si soudainement ton rêve c'est de devenir goûteur de boeuf angus. Tu peux toujours mettre un chapeau avant une date si ta coupe de cheveux te donne un air débile. Mais tu ne peux pas enlever un tatouage après t'être rendu compte que le style que tu as choisi offre non seulement la plus faible valeur esthétique, mais aussi la plus faible valeur symbolique, en plus d'être le symbole officiel des douchebags d'une génération toute entière.


Je tiens cependant à préciser que ce que je viens de dire ne concerne en rien les tribaux provenant d'une vraie tribue. Dans ce cas là c'est une toute autre paire de manche (HA.HA.HA!)




Mais je m'éloigne du sujet - Le problème c'est pas les tatouages à la mode qui deviennent plus tard reconnus comme symboles universels d'avoir fait une erreur. C'est le fait qu'il y a encore des gens qui en veulent, même après que l'erreur soit reconnue de tous. C'est le fait que des gens qui s'apprêtent à se faire marquer à vie ne prennent même pas le temps de penser deux minutes à ce qu'ils veulent vraiment, de regarder ce qui peut se faire de mieux...Et le fait qu'à chaque fois je pense vraiment que c'est juste une joke.


*Musique épique en cresendo et regard sollenel vers le firmament*


Avec ce blogue, je vais me donner la mission de les éduquer. De les empêcher de perpétuer les erreurs commises par tant de braves et valeureux pionniers qui ont si vaillamment sacrifiés leur épiderme et leur dignité pour nous faire découvrir ce qu'il ne faut pas faire. Plus jamais de tribaux et de tramp stamps. Plus jamais de citations pseudo-profondes et de symboliques douteuses. Plus jamais de serpents avec des diamants à la place des yeux sillonnant autours d'un As de coeur. Plus jamais de fils barbelés autours d'un bras avec le nom d'une relation relativement sérieuse mais qui va clairement pas durer inscrit en lettres moulées. Mes amis, il est temps de changer!


Bref, je lui ai fait son tribal.




*Manière polie pour dire qu'une personne fait clairement de mauvaises décisions sans s'en rendre compte

**Okay c'est pas vraiment un tribal, MAIS ça y ressemble quand même un peu!