• Guillaume Ricard

Clarifions mes opinions.

Updated: Nov 15, 2018

Les gens proches de moi savent à quel point j'suis quelqu'un d'astineux. Lors de divergences d'opinions avec mes interlocuteurs, j'ai l'affreuse tendance (selon eux, évidemment. Ils ont tort) à ne jamais lâcher le morceau, et ce jusqu'à ce qu'on me concède l'argument, que ça parte en chicane, ou encore que la belle-soeur (ex belle-soeur) sorte en trombe de la pièce en criant et en pleurant (true story). La plupart des gens, lors d'une argumentation, finissent habituellement par juste changer de sujet et continuer à se dire en silence que l'autre personne se trompe, parce qu'argumenter, ils n'aiment pas ça. Et ben pas moi, deal with it.



Depuis un bout, je reçois parfois des commentaires disant que j'ai une tendance à me contredire à travers mes textes. Par exemple, dans certains articles, j'affirme qu'il faut se faire tatouer ce qu'on aime et éviter de se laisser influencer par le jugement des autres, et dans d'autres je martèle sur le fait que certains tatouages spécifiques devraient être évités à tout prix, et certaines personnes y voient une dichotomie entre les deux idées.


Évidemment, j'aurais pu faire un article affirmant que c'est accidentel, que mon opinion doit toujours être prise avec un grain de sel et que je ne vise à offenser personne... mais ce n'est pas vraiment le cas. J'pense juste que beaucoup de gens ont de la misère à différencier certains concepts, et j'aimerais les aider à se démêler, tout en vous donnant par le fait-même un ptit cours 101 sur l'art argumentatif.


Nuances


Malgré un style d'écriture relativement intransigeant, j'ai tout de même une opinion nuancée sur les matières que j'aborde, ce qui veux dire que je vais penser X sur un sujet, mais Y sur le même sujet quand il est appliqué à situation différente. Par exemple, je pense que c'est cave de voter pour Donal Trump, mais je pense aussi que c'est cave d'accuser tous ses supporteurs d'être des violeurs sexistes et racistes (genre, ils violent, mais juste des blanc). Même si les deux opinions font à la base partie de deux idées diamétralement opposées, l'un n'empêche pas l'autre.


Trop de gens pensent que si tu utilises un argument provenant d'une certaine idéologie, alors forcément tu adères à l'idéologie au complet, alors qu'en réalité, c'est pas du tout comme ça que ça marche. On peut très bien être à gauche sur un sujet et à droite sur un autre, et le même raisonnement s'applique aussi au tatouage.

En reprenant l'exemple de Trump, voici deux graphiques pour expliquer le concept:


Concepts diamétralement opposés:



Dans le cas présent, la personne assume que d'être contre le racisme et le sexisme va nécéssairement à l'encontre de l'idéologie républicaine, ce qui à priori fait beaucoup de sens. Mais la réalité, c'est qu'une personne qui vote républicain n'est pas nécéssairement plus sexiste qu'une personne qui vote démocrate.




Dans ce graphique, on voit que certains suporters de Trump sont racistes, certains ne le sont pas, mais que d'être anti-Trump ne garantit pas d'être anti-racisme, et vice-versa. Autrement dit, c'est pas parce que t'as une opinion d'un côté sur un sujet que t'es forcé d'être au même côté sur absolument tout.



Bon! Assez de comparaisons politiques, passons aux choses sérieuses:


Rechercher l'originalité vs éviter les clichés


J'pense que c'est une erreur d'accorder trop d'importance à l'originalité d'un tatouage, mais j'pense aussi que c'est une erreur d'aller vers des trucs clichés. Certains vont voir une contradiction là-dedans, encore une fois parce qu'ils ont tendance à voir ces deux idées-là comme deux extrémités d'un même spectrum, ce qui fait que si quelqu'un critique les clichés, ils assument automatiquement que cette personne accorde une grande importance à l'originalité.


Mais l'affaire, c'est que le contraire de quelque chose d'original, c'est pas nécéssairement quelque chose de cliché. En géométrie, un carré est toujours un rectangle, mais un rectange n'est pas toujours un carré, et pour le tatouage, le cliché manque toujours d'originalité, mais le manque d'originalité n'est pas toujours cliché:



La différence entre les deux? Il y en a un qui est là depuis des décénies parce que c'est une image forte, que ça vieillit hyper bien sur la peau et que ça représente quelque chose d'universel, alors que l'autre est là parce qu'en 1995, le terme "tramp stamp" avait pas encore été inventé, et que personne ne s'était rendu compte que des grosses formes toutes noires, c'est pas quelque chose qui reste beau très longtemps.


Donc en gros, si tu veux une plume parce qu'une plume tu trouves ça fucking beau, ben gâtes-toi. Faut juste que tu soit consciente que c'est un des tatouages les plus communs qu'une personne peut avoir, et que niveau symbolique, ça ne représente vraiment pas grand chose. Et par dessus tout, si tu veux avoir un tatouage de plume parce que c'est original, ben t'es juste dead wrong.


Tatouage personnel vs tatouage significatif:


Je dis toujours qu'il faut porter plus d'attention à l'esthétisme qu'à la signification, ce qui veux dire que selon moi, la beauté de l'image est plus importante que son message. Quelqu'un aurait beau avoir le tatouage le plus significatif du monde, reste qu'avec le temps, c'est l'image qui reste, alors autant se faire tatouer quelque chose de beau. Un tattoo laitte avec une forte signification, ça reste quand-même un tattoo laitte, alors qu'un beau tatouage qui ne veut rien dire, il va toujours être beau, et avec le temps, il va finir par avoir une signification spéciale pour la personne de toute façon.


De l'autre côté, je dit également que c'est important d'avoir quelque chose de personnel, ce qui pour certains entre en conflit avec l'idée que l'esthétisme devrait avoir plus d'importance que le reste. Mais en vérité, l'un n'empêche absolument pas l'autre.


Quelque chose de beau peut très bien être aussi très personnel, et quelque chose de très personnel peut tout aussi bien ne pas avoir de signification particulière. Parce que quand je parle d'un tatouage "personnel", ça peut être aussi simple qu'une image qui nous parle, qui nous évoque un feeling spécial en dedans (full émotionnel pi toute), ou simplement quelque chose qu'on a envie d'avoir, non-pas parce qu'on a trouvé l'idée sur pinterest, mais bien parce qu'on avait déjà l'idée dans la tête avant même de se magasiner un nouveau tatouage.


Éviter le jugement des autres vs éviter d'avoir l'air cave.


J'affirme souvent que c'est important d'avoir le tatouage qu'on veut et de ne pas se laisser influençer par le jugement des autres, et qu'on ne devrait pas s'empêcher d'aimer quelque chose pour la simple raison que certains ne sont pas d'accord.


Certaines personnes voient ça comme un message contre les normes sociales et la critique, donc quand ils me voient basher les choix d'une partie de ma clientèle, ils trouvent ça hypocrite. Or, le message que je veux passer, ce n'est pas qu'il faut absolument éviter de se fier aux normes sociales et ne pas critiquer les autres (et vivre dans un monde magique de licornes et d'arcs-en-ciel), mais bien qu'il faut éviter de se laisser influencer par la popularité (ou le manque de popularité) d'un design. Voici quelques exemples pour mieux faire la différence:


Accepter les normes sociales (okay) -Évitier de se faire tatouer à certains endroits à cause de son travail. -Éviter certains styles de tatouage afin d'éviter d'être associé à des sous-cultures que l'on n'aime pas. -Se rendre compte qu'un certain tatouage va faire en sorte qu'on a l'air d'un cave aux yeux de la socitété entière. -Avoir une fucking tête sur les épaules.


Suivre la popularité (not okay) -Changer d'idée sur un tatouage parce que quelqu'un a dit que c'était gay. -Vouloir un tatouage parce qu'on en voit tout plein sur le net. -Avoir peur que certains fassent des commentaires négatif sur un tatouage parce qu'ils n'en connaissent pas la signification. -Avoir un tatouage avec une grosse signification juste parce que ça donne l'air d'être deep.


On a beau dire n'importe quoi, mais le fait est qu'un tatouage, ça peut changer la façon dont les gens nous regardent. Oui, il faut essayer autant que possible de ne pas s'occuper de l'opinion des autres, mais il faut aussi accepter la réalité: il y a une grosse fucking différence entre le jugement d'une coupe de personnes qu'on croise dans la rue et l'opinion de la société toute entière. Se foutre de l'opinion des autres est une chose, mais se tirer dans le pied en faisant quelque chose de socialement stupide en est une autre. L'être humain est un animal social, et ça serait juste idiot de faire comme si ce n'était pas le cas.


Autrement dit, tu peux très bien n'accorder aucune maudite importance à ce que les autres pensent, tout en étant conscient que d'avoir une tête de mort dans la face, ça va peut-être te donner un peu de misère à te trouver une job dans le public, ou encore que d'avoir un fil barbelé autours du bras va peut-être faire en sorte de t'enlever toute crédibilité avec ceux qui n'ont pas vécu en dessous d'une roche durant les vingt dernières années.


Bref


Je suis conscient que certaines personnes peuvent en venir à regretter un tatouage à cause d'articles comme celui ci, celui là ou encore celui ci, pi je trouve ça vraiment poche. Mais ce que je trouve encore plus poche, c'est de voir autant de monde venir me voir pour recouvrir ou modifier des tatouages qu'ils n'auraient jamais dû se faire en premier lieu.

Je me plait à penser que mes clients, ce sont des clients avertis et non des abrutis qui sont sur le point de commettre une grave erreur, et je préfère de loin rendre quelques personnes inconfortables (et perdre quelques clients par le fait-même) que de juste rester là à regarder le monde se faire tatouer des atrocités sans rien y faire.



107 views
 
  • Facebook
  • Instagram

©2018 by Guillaume Ricard Tattoo. Proudly created with Wix.com