• Guillaume Ricard

Comment savoir si on va regretter son tatouage

Updated: Dec 5, 2018



Personne n'a envie de regretter un tatouage. Personnellement, ça ne m'est jamais arrivé, mais j'peux m'imaginer que ça doit être dull en maudit. C'est donc normal que la question se répète souvent! Premièrement, le fait de se poser la question, c'est une très bonne chose direct en partant. Ça montre que la personne a au moins une tête sur les épaules.


Par contre, si un client me demande si il va regretter son tatouage juste après avoir cédulé son rendez-vous, la première chose qui me vient en tête, c’est “Dude, si tu te pose la question, c’est peut-être que c'est pas encore le temps”. Mais après j’y pense un peu plus et je me rends compte que c’est plus compliqué que ça.


Réponse évidente?


D’un côté, certaines personnes ont plus d’insécurités que d’autres et vont se questionner plus facilement. Certaines personnes planifient leurs tatouages des mois à l’avance et d’autres aiment que le tout soit légèrement plus impulsif. L'important au final, c’est qu’au moment de passer sous l’aiguille, absolument aucun doute ne plane. 


Mais en fait, la vraie réponse, c'est juste "c'est toi qui le sait". C'est vraiment poche à dire parce que ça sonne comme une ligne de dialogue sortie d’un mauvais film de kung-fu des années 80, quand le vieux sage dit "seul toi peut trouver la réponse, car elle réside dans ton coeur" (le tout dit avec un accent asiatique vraiment trop exagéré), mais c'est quand-même la seule réponse vraiment valable.




 Le jugement des autres


Les gens vont souvent regretter un tatouage à cause d’une quelquonque pression sociale: une entrevue qui tourne mal, une personne qui fait un commentaire négatif, qui regarde de travers, etc. Il y a aussi ceux qui regrettent parce qu’ils se sont fait faire tattouer freehand par un mec bizarre avec une machine de prison faite avec un moteur de machine à coudre et une corde de guitare, mais ça c’est une toute autre histoire...


Alors selon moi la question principale qu’on devrait se poser, ce n’est pas “vais-je regretter?”, mais bien "si les gens me jugent, est-ce que ça va me déranger?". Parce que même si c’est difficile de ne pas prêter attention aux jugements négatifs, selon moi c’est impératif. Même si le tatouage est de plus en plus accepté, les pressions sociales sont encore là. C’est dailleurs en partie pourquoi plusieurs personnes s’en font beaucoup trop avec la signification de leur tatouage et s’inventent toute une symbolique pour justifier ce dernier et se convraincre que ce n’est pas juste une erreur de jeunesse.


Mais pourtant, la signification, elle vient d’elle-même. Une fois qu’on a un tatouage, l’idée de porter un dessin sur sa peau pour le reste de son existence passe d’effrayante et grandiose à… très banale. On en vient à oublier qu’on a le tatouage, et quand on le regarde, on voit pas juste un dessin. On voit un souvenir. Si je vais en voyage et ramène un souvenir, il aurait beau être vraiment laid, j’aurai pas envie de le changer, parce que quand je l’ai eu, il était exactement comme ça. Pour cette raison, un petit truc banal sans signification aujourd'hui va devenir un paquet de mémoires dans dix ans.  


La tricks c'est surtout de s'assurer qu'on va pas trouver ça laitte.

0 views

©2018 by Guillaume Ricard Tattoo. Proudly created with Wix.com