• Guillaume Ricard

Pourquoi la qualité de l'encre est importante dans un tatouage

Updated: Nov 20, 2018



Quand j'ai pris la décision de devenir artiste tatoueur en apprenant tout par moi-même il y a quelques années, j'ai eu droit à un lot de conseils de gens croyant s'y connaître en tatouage parce qu'ils en ont deux ou trois. Parce qu'évidemment, une fois que t'as un fil barbelé autours du bras et un tribal en forme de papillon dans le bas du dos, le tatouage, tu connaît ça. Du moment que t'as vu ton tatoueur en faire deux-trois, tu sais instantanément comment ça marche, right?




Bien-entendu, les dits conseils étaient toujours quelque chose qu'il aurait fallu être complètement débile pour ne pas déjà savoir, comme ne pas ré-utiliser d'aiguilles rouillées sur un nouveau client après avoir tatoué quelqu'un qui a l'hépathite B, ou encore ne pas faire de tatouage à quelqu'un quand on est sous l'influence de l'alcool, de l'héroine ou du crystalmeth.


Mais dans la liste des conseils évidents qu'on m'a donné en pensant honnêtement m'apprendre un scoop, l'importance d'acheter de la "vraie encre à tatouage" est certainement dans le top cinq. Et ce qui est intéressant avec cette notion-là, c'est qu'absolument tout le monde sait que la qualité de l'encre importe, mais maudit, presque personne sait pourquoi. Les gens ont tendance à penser que la différence entre de l'encre de qualité et de l'encre cheap, c'est que la couleur de l'encre cheap change de couleur et pâlit avec le temps, en plus d'augmenter les chances de faire de l'infection. Ils ont pas tout faux, mais ils sont quand-même à côté de la plaque. Donc aujourd'hui, article ulra éducatif, j'explique la différence entre l'encre de bonne et de mauvaise qualité, et ce qui détermine le niveau de qualité de ce dernier.


Commençons par la base: c'est pas une surprise, l'encre de prison, l'encre maison et l'encre cheap ne sont habituellement pas faits de la même chose que de l'encre professionnel. Mais reste que de l'encre à tatouage, c'est fait avec quoi?


Anatomie de l'encre


L'encre est composé de deux éléments principaux: des pigments solides qui apportent la coloration, et un liant liquide qui fait office de véhicule pour transporter les pigments. Les pigments sont en suspension dans le liquide, qui permet d'aller placer le pigment dans la peau. Le liant est ensuite éliminé par le corps, et il ne reste que les pigments en dessous de l'épiderme. Sans pigment, on se retrouve donc avec un simple liquide incolore, et sans liant, on se retrouve avec de la poudre.


Dans le cas de l'encre de maison ou de l'encre de prison (parce que y'a juste dans une prison que quelqu'un peut être assez débile pour se mettre ça dans la peau), le pigment est habituellement constitué de suie. On fait brûler quelque chose, habituellement du papier, de l'essence à briquet, du caoutchouc ou encore de l'huile pour bébé en dessous d'une surface de métal, qui se noircit éventuellement avec la fumée. On gratte ensuite le dépôt de suie pour en récolter une fine poudre, et tadaa! On a notre pigment. Pour le liant, on se casse pas la tête: on mélange la poudre avec de l'eau, le restant d'huile pour bébé ou encore de la pisse.


Contrairement à l'encre de prison, l'encre à tatouage professionnel, étonamment, ne contient ni pisse, ni suie (je sais, moi-aussi j'était sous le choc quand je l'ai appris. Pas de pisse? Tu me niaise?). Comme liant, il contient à la place une solution astringente antibactérienne, contenant par exemple de l'hammamélis (substance astringente proventant de la plante du même nom), du propylène glycol (composé chimique organique aux propriétés antibactériennes et anti-fongiques), et du glycérol (utilisé comme hydratant). Pour ce qui est des pigments, l'encre à tatouage utilise des minuscules particules de métal comme du chrome, du cadmium, du cuivre, du cobalt, du magnanèse, nickel, zinc, etc.


Pour le liant, j'pense que c'est facile de comprendre pourquoi un liquide antibactérien aux propriétés hydratantes et astringentes (permet de réduire l'enflure et le saignement) est meilleur que de la pisse. Mais au niveau des pigments, qu'on se mette de la suie ou du métal dans la peau, ça change quoi?


La réaction physiologique du corps face au tatouage


C'est là que la différence entre l'encre cheap et l'encre de qualité devient intéressante. Ce que la plupart des gens ignorent, c'est que la plus grande différence entre l'encre maison et l'encre professionnel, c'est pas tant l'encre en lui-même, mais la façon don't le corps réagis aux pigments à un niveau cellulaire.


Étant-donné que notre système immunitaire est conçu pour débarasser notre corps des menaces potentielles, quand on injecte une substance quelquonque dans la peau, les globules blancs présents dans nos vaisseaux sanguins l'identifient comme un corps étranger et tentent automatiquement de l'expulser du stysème. Les globules blancs vont ensuite "manger" chacune des particules étrangères avant de les emmener vers le foie, qui s'occupe par la suite de les expulser du corps.



Mais le problème (ou plutôt la solution au problème), c'est qu'avec de l'encre à tatouage, la plupart particules de métal dans l'encre sont beaucoup trop grosses pour que les globules blanc les "gobent" afin de s'en débarasser. Les globules blancs n'ont donc aucun autre choix que de se concentrer sur les quelques particules assez petites pour être éliminées. Après un moment, il ne reste que les plus grosses particules, qui ne peuvent pas être expulsées du corps. C'est aussi pour cette raison qu'un tatouage pâlit avec le temps, mais sans vraiment jamais s'effacer!




C'est là que la qualité de l'encre entre en jeu: de l'encre de qualité va comporter plus de grosses particules, et moins de petites particules, alors que de l'encre cheap va comporter un peu n'importe quoi. De l'encre ne comportant que des particules assez petites pour êtres englobées par les globule blanc va donc théoriquement complètement disparaître avec le temps. C'est pour ça que les tatouages de prison deviennent vraiment fucking pâles après seulement quelques années.



La science du détatouage


Le détatouage au laser se sert du même phénomène qui fait en sorte qu'un tatouage à l'encre de prison va pâlir, c'est-à-dire qu'il permet simplement aux globules blanc de finalement faire leur travail.


Pour se faire, la chirugrie au laser va fragmenter les pigments en les chauffant tellement rapidement qu'ils n'ont pas le temps de se dilater uniformément. Autrement dit, le laser chauffe une partie du pigment à une haute température en moins d'une nanoseconde, et cette partie du pigment prend de l'expension alors que la partie froide reste la même, ce qui brise la particule de métal en plus petits morceaux, permettant ainsi aux globules blancs de les englober.


Donc en gros, la chirgurgie au laser a pour effet de simplement briser l'encre dans votre peau, et c'est votre corps qui se charge ensuite d'effacer le tatouage!




Bref


C'est donc pour cette raison que quand on se fait faire un tatouage, c'est hyper important que le tatoueur utilise de l'encre de qualité professionnelle. Non-seulement parce que ça réduit les risques d'infections, mais aussi parce les pigments présents dans l'encre maison sont facilement éliminés par le corps, laissant après quelques années une grosse trace bleue-verte à l'emplacement où se trouvais jadis un beau tatouage tout neuf.

5,233 views
 
  • Facebook
  • Instagram

©2018 by Guillaume Ricard Tattoo. Proudly created with Wix.com