• Guillaume Ricard

Quatre choses que tout le monde devrait savoir avant leur premier tatouage

Updated: Dec 3, 2018



Si vous êtes pas encore initiés au tatouage et que vous en voulez un, quelqu'un qui pensait détenir le scoop de l'année vous a probablement appris qu'il ne fallait pas se faire tatouer entre deux lignes de coke avec des aiguilles rouillées par un gars pas propre dans une cave a junkies infectés par le sida (principalement parce que dans ce cas précis, le tatoueur ne porte pas de gants.. Ouache!). Peut-être encore vous a-t-il prévenu que l'encre de prison fait à base de cendres de pneus brûlés au lighter et d'urine mélangés dans un bol qui vient de servir à manger des hot chicken de la cafétéria, c'est reconnu pour ne pas donner le meilleur résultat (parce qu'ils ne prennent que des pneux usagés, évidemment).


Comme je prends pour acquis que vous savez déjà toutes ces informations hyper pertinentes, je peux me permettre de donner mon avis sur des choses un tout petit peu moins évidentes. Voici donc ma courte liste de conseils pour ceux qui en sont à leur premier tatouage:


#1 Commencez-ça mollo


Un tatouage, ça change drastiquement l'image qu'on projette aux autres, et ça change surtout l'image qu'ont voit quand on se regarde dans un mirroir. Ça peut être déstabilisant sur un chaud temps, et dans certains cas, il se peut qu'on ne s'y habitue jamais. Moi par exemple, à chaque fois que j'ai un nouveau tatouage, pendant un mois je fais le saut intérieurement à chaque fois que je le vois (quessé ça?? Ah oui, c'est vrai). Mais après un mois, j'en viens à le considérer comme une partie de moi et c'est comme s'il avait toujours été là (comme une fucking grosse tache de naissance).


Ce que je veux dire, c'est qu'un nouveau tatouage, personne ne prend ça de la même façon. Donc si vous en êtes à votre premier, évitez les endroits visibles du corps (comme dans "toute les bouttes de peau qui dépassent quand on est en t-shirt pi en shorts"), et optez pour un design simple et de petite taille.


Bref, attendez de savoir c'est quoi avant de demander à votre tatoueur de vous faire une manche conceptuelle d'la mort sur le bras. Faites pas partie de la gang qui se rammasse en manche longue l'été parce qu'ils se sont rendu compte trop tard que de se faire fixer par des inconnus, ils aiment pas vraiment ça, ou bien parce qu'ils se sont rendu compte à la moitié de leur manche que ça faisait un petit peu trop mal pour eux.


#2 Arrêtez de penser que les tatouages sont cool.


Si quelqu'un se fait tatouer juste parce qu'il trouve que c'est cool (à la mode/hip/branché/ou tout autre mot débile qui décrit quelque chose de socialement flatteur), il va probablement le regretter. On s'entend, moi des tattoos j'trouve ça assez très cool, sinon je serais pas tatoueur, mais une chose dont je suis parfaitement conscient, c'est que d'avoir des tatouages ne transforme pas instantanément quelqu'un de pas cool en quelqu'un de cool, et qu'un tatouage cool ne va pas rester cool tout le temps. Et quand on arrête soudainement de penser que les tatouages sont cool, on peut se concentrer sur ce qui importe vraiment. Autrement dit, un vrai tatouage cool, c'est pas un tatouage à la mode, c'est pas fait pour être cool, et par-dessus tout j'ai écrit le mot cool beaucoup trop de fois dans ce paragraphe.


#3 Prennez votre temps!


La possibilité d'avoir des regrets à la suite d'un tatouage est un problème qui concerne beaucoup de gens, particulièrement ceux qui en sont à leur premier. Selon moi, la seule façon d'être vraiment certains de ce qu'on veut, c'est juste d'attendre. Je connais trop de gens qui se sont dits qu'ils voulaient un tatouage et qui en avaient un la journée même. Mauvaise idée! Personellement, quand j'ai le dessin d'un potentiel tatouage sous la main, je le laisse trainer à un endroit ou je vais le voir souvent (mon bureau, a côté de mon écran d'ordi). Si après deux ou trois semaines il me tape sur les nerfs, alors j'abandonne le projet.


#4 Pousse mais pousse égal


Presque à chaque fois que je parle de tatouage avec des gens non-tatoués, un élément qui revient est qu'il faut absolument que le tatouage soit vraiment trop deep et significatif, et qu'un tatouage sans cette signification profonde est superficiel et n'en vaut pas la peine. Et bien j'ai des petites nouvelles pour vous: si vous avez absolument besoin d'une grosse signification pour avoir un tatouage, c'est peut-être parce que vous n'aimez juste pas les tatouages tant que ça. Ceux qui aiment vraiment les tatouages s'entendent habituellement pour dire que la signification c'est bien, mais que la plus grande valeur du tatouage, c'est le tatouage en soit, et que personne ne devrait avoir besoin d'une excuse pour en avoir un. J'aimerais aussi préciser qu'un tatouage sans signification, ça existe pas. Même le tatouage le plus colon qu'une personne peut avoir, c'est un souvenir, une fenêtre vers une autre époque de sa vie.




Alors demandez vous ça et soyez honnêtes: si j'ai besoin que mon premier tatouage soit hyper significatif, est-ce que c'est parce que j'ai besoin d'une excuse, parce que je pense que ça va me rendre cool, ou juste parce que c'est vraiment ça que j'aime?


That's it!


Voilà! Quatre conseils tout simples sur le premier tatouage. Au final, je crois que le plus important est de s'assurer que le tatouage est un art qui nous convient, de pas tout de suite partir en peur avec des idées de grandeurs, et surtout qu'on se fait tatouer pour les bonnes raisons!

0 views

©2018 by Guillaume Ricard Tattoo. Proudly created with Wix.com